AFFICHES
Le petit cirque chimique - Théâtre Jeune Public 17-20.04

 

Le Théâtre de la Jonquière et La Girafe T.I. présentent...

 

alt

 

altLe Petit Cirque Chimique

 
Variation en CO2 mineur
Spectacle familial à partir de 6 ans
de Adèle Jayle, Clémence Desprez et Malo de La Tullaye
 
Durée : 55 minutes (spectacle + explications des phénomènes)
 
Théâtre de La Jonquière
88, rue de la Jonquière - 75017 Paris 
 
le 17 avril avril 2018 à 14h30 
et du 18 au 20 avril à 10h30 et 14h30
 

Réservation au 01.42.29.78.79


Tarifs : Plein 9,80€, réduit 7,60€, groupe 6,50€
 


Sur la piste aux étoiles, la chimie fait son numéro !
Deux personnages clownesques, tantôt manipulateurs tantôt bonimenteurs, animent sous les yeux des spectateurs un cirque miniature dans une suite de numéros chimiques et sonores. Un bloc de glace carbonique tient la vedette :  tour à tour Banquise, Belle Reine Blanche ou malade sur son lit d’hôpital, il termine son show de glaçon avant de se sublimer et finalement disparaître. 

L'idée de ce spectacle est de créer un objet poétique pédagogique mais non didactique ; un spectacle à part entière qui suscite des questions sur des phénomènes scientifiques extra-ordinaires et contre-intuitifs (c'est à dire qui produit un résultat inverse ou différent de celui auquel on s’attend intuitivement). Ces expériences sont un excellent outil pédagogique dans la mesure où elles suscitent un émerveillement du public tout en perturbant ses conceptions, l'amenant ainsi à se questionner.  
Des explications aux expériences seront apportées à l’issue du spectacle dans un moment d’échange avec les créateurs.

A propos de la compagnie 
Convaincue de la pertinence du clown comme médiateur entre la science et le grand-public, la compagnie La Girafe T.I. crée en 2006, en partenariat avec l’ENS et les Atomes Crochus, Ursule FaBulle, la Science Infuse, spectacle joué à travers le monde depuis 12 ans en 6 langues. Cette aventure nous a fait réaliser à quel point le théâtre, la poésie et l'humour sont de formidables moyens pour donner à porter un regard émerveillé sur un monde - la science - à priori rugueux et abscons. 
Susciter le questionnement et l'envie de comprendre sont devenus les enjeux de nos spectacles ! Plus d’infos sur www.lagirafeti.wixsite.com/compagnie

 

 
En attendant que la vie passe - au Théâtre du 4 au 7 avril 2018

 

Le Théâtre de la Jonquière et la Cie Desiderata présentent...

 

altalt

 

En attendant que la vie passe... c'est une étape de travail tragi-comique de notre laboratoire sur "La Métamorphose" de Franz Kafka, lancé en 2016.  Ça parle d'un jeune homme en burn out, de sa famille, de son travail et de nous, sept filles comme les sept nains de Blanche Neige, en quête du bonheur éternel. 


****************************************************


Mère en regardant les carottes : "Alors, il va comment ? "
Grete : « Aujourd’hui j’ai l’impression qu’il va mieux. Il a commencé à peindre sur les murs ! »
Père, fausse joie : « Enfin une bonne nouvelle ! »
Mère, au bout d'une crise : « C’est tout ce que tu peux dire ? Bonne nouvelle ? J’ai l’impression que cela te convient cette situation. Tu ne fais pas le moindre geste pour aller le voir, lui parler. C'est ton fils. »
Père, arrête de fumer : « Depuis qu’il est là, enfermé dans sa chambre t’y est allé le voir combien de fois, toi ? »
Mère : « Mais cela me fait mal de le voir dans l’état dans lequel il est, je peux pas, moi...je peux pas, ok ?!»
Père : « Bah à moi aussi, ça me fait de la peine !!! »
Grete : « Figurez-vous que à moi aussi cela me fait de la peine, mais personne ne me pose la question!»
Mère et père sourcils froncés : « C’est ton frère ! »


****************************************************

Auto-fiction/ Performance/ Danse
Durée : 1h15

Création collective dirigée par Silvia Cîrcu
Collaboration artistique: Maude Bouhenic
Distribution: Emilie Fabre, Marilena Ivan, Manon Lheureux, Marilena Netzker, Ana Squillace
Création lumières et régie: Alex Boittin 
Production : Cie Desidératé

Du 4 au 7 avril 2018 au Théâtre de la Jonquière à 20h

88 rue de la Jonquière, 75017 PARIS

Réservations : https://www.billetreduc.com/206432/evtbook.htm

 

 

 

 

 

 

 
Agamemnon au Théâtre - du 11 au 14/04/2018

 

Le Théâtre de la Jonquière et la Compagnie Minuit44 présentent...

alt

alt

 

Sous une forme délibérément trash, assurément drôle, ce texte est avant tout une réflexion poétique sur les absurdités d'une société en crise de sens

 

Seul, sur son canapé, un homme témoigne. 
À son retour du supermarché, où il a acheté quantité de produits inutiles, parfois en double ou en triple, ce père de famille se rend compte qu'il n'est qu'un pantin en proie aux rouages asservissants de la surconsommation. 

Il se défoule alors avec violence sur sa femme et son fils, puis décide de les emmener dîner et faire un tour "quelque part". Fuyant le quotidien vers ce "quelque part" onirique, il entame une réflexion profonde sur le monde.

Forte de ses succès passés, Minuit44 revient pour la 4ème fois au Off. 
Elle présente ici un travail collectif de dramaturgie et de mise en scène contemporaine, au service de l'écriture rocambolesque et précise, belle et puissante, âpre et nécessaire de Rodrigo García.


 

Auteur : Rodrigo Garcia 
Artistes : Laurent DomingosSalomé RamonGuillaume Blanchard
Metteur en scène : Nicolas Candoni
 
Du 11 au 14 avril 2018 à 20h
au Théâtre de la Jonquière, 88 rue de la Jonquière, 75017 PARIS
 
Réservations : 06 41 57 06 84 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 
 
 
Journée Internationale des Droits des Femmes 2018

 

alt

 

 

alt

 

 

 
PROJECTION de WADJDA - jeudi 8 mars 2018

 

A l'occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Centre PARIS ANIM' La Jonquière vous invite...

 

alt

 

Projection du film WADJDA de Haifaa Al-Mansour

Jeudi 8 mars 2018 à 19h

Entrée libre sur réservation au 01.42.29.78.79

au Centre Paris ANIM' La Jonquière (88 rue de la Jonquière, 75017 PARIS)

 

Synospis

Wadjda a 10 ans et un caractère bien trempé. Pleine de vie, téméraire, elle peine à obéir aux principes rigides et conservateurs de sa famille, installée en banlieue de Riyad. Un jour, la petite fille découvre, au détour d'une rue, un vélo vert flamboyant à vendre. Dès ce moment, elle n'a plus qu'une obsession : acheter le vélo et s'en servir pour battre son ami Abdullah à la course. Wadjda ne parvient pourtant pas à convaincre sa mère, qui craint les qu'en-dira-t-on. La fillette, loin d'être dissuadée par les réticences de sa famille, décide alors de gagner l'argent nécessaire pour obtenir le fameux vélo...

 

 

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 2 de 5