Du 26 au 29 novembre

alt

« Je pensais que vous étiez seulement soumis au dragon comme le couteau est soumis au brigand. Mais, vous mes amis, il s’avère que, vous aussi, vous êtes des brigands ! Je ne vous accuse pas, vous ne le remarquez pas vous-mêmes, mais je vous en supplie - reprenez  conscience ! Ou réellement, le Dragon n’est pas mort et comme ça lui arrivait souvent, il s’est chargé en humain ? Mais, cette fois, il s’est transformé en une multitude d’humains, et ce sont ceux qui me tuent. Ne me tuez pas! Réveillez-vous! Mon Dieu, quelle angoisse... »

Réservations : 06 64 22 50 44 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Le Dragon, d’Eugène Schwartz